Histoire‎ > ‎

Lettre patriarcale scellée 19 octobre 1975

DIMITRIOS

PAR LA GRÂCE DE DIEU ARCHEVÊQUE DE CONSTANTINOPLE

NOUVELLE ROME ET PATRIARCHE ŒCUMÉNIQUE


    Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, Trinité sainte et consubstantielle et vivifiante et indivisible, principe qui crée et qui parfait tout être.

    Glorifions Dieu et, fidèles à l’exhortation de saint Paul, rendons-lui grâces pour tout (Cf. Thess. 5 : 18). Et s'il faut rendre grâces pour tout, il le faut d’autant plus pour avoir mené à bien la construction de cette église, dédiée aujourd’hui à la mémoire glorieuse de l’Apôtre des nations et consacrée par la croix offerte par notre sainte Grande Église de Christ. Nous consacrons ce temple, afin qu’il existe dès maintenant et à jamais, et que lui et les bâtiments qui l’entourent, inaugurés aujourd’hui pour l’offrir au service du Verbe et de l’homme, soient connus comme un ensemble stavropégie de notre saint Trône œcuménique.

    Ayant rendu grâces à Dieu, nous formulons nos remerciements à ceux qui L’aiment et Le servent, coopérant en vue de bien de l’Église. Et tout d’abord nous commémorons les bienheureux premiers bienfaiteurs de ce Centre, qui sont aussi les fondateurs de ce saint temple : le Grand Logothète Georges Lémos et son épouse Katingo, fille de Diamantis Patéras, d’éternelle mémoire. De même, nous rendons hommage à un autre Grand Bienfaiteur, Homère Pisanis, de bienheureuse mémoire. Que Dieu leur donne le repos dans les demeures des justes ! Que leur mémoire soit éternelle ! Nous saluons également avec les honneurs de l’Église un autre Grand Bienfaiteur : le Grand Chartophylax de l’Église Théodore Lagonikos, ainsi que tous les chrétiens fidèles et orthodoxes qui ont contribué par leurs paroles et par leurs œuvres à la formation du premier noyau de cette fondation.

    Ensuite, nous rendons hommage et nous remercions l'honorable gouvernement de la Confédération suisse ainsi que toutes les autorités du canton de Genève et de la commune de Pregny-Chambésy pour leur remarquable courtoisie conforme aux traditions helvétiques, pour leur esprit de compréhension et d’assistance, et surtout pour leur hospitalité, signe manifestes de la civilisation chrétienne et de la noble tradition humaniste de la Suisse.

    Nous adressons des remerciements particulièrement chaleureux aux vénérables Églises catholique romaine et évangélique d’Allemagne, pour leurs donations généreuses faites dans un esprit d’honnête entraide chrétienne pour nous aider à réaliser cette œuvre. En ce contexte, nous déclarons notre dette envers Son Excellence l'évêque Hermann Kunst et Son Excellence l'évêque Adolf Wischmann de l'église évangélique d’Allemagne, Son Éminence le cardinal Joseph Höffner, archevêque de Cologne et Son Éminence le cardinal Julius Döpfner, ainsi que toute l’assemblée épiscopale d’Église catholique romaine d’Allemagne.

    Nous saluons encore le Synode des Évêques de l’Église catholique romaine en Suisse, et son président, Son Excellence l’évêque François-Nestor Adam, de Sion.

    Tout cela nous conduit à reconnaître que notre Centre Orthodoxe constitue un symbole de solidarité chrétienne réelle, indépendamment des dogmes ou des confessions.

    Nous rendons pareillement hommage aux héritiers de Gorges et de Katingo Lémos née Patéra : Pantelis Christos Lémos, la famille de Michel Christos Lémos, Katina Patéra, et Angeliki Lyra, pour les dispositions dont ils font preuve à suivre dignement la volonté bienfaitrice des défunt fondateurs, leurs proches parents.

    En cette heure faste, nous transmettons l’éloge de l’Église au Directeur du Centre, Son Éminence le Métropolite Damaskinos de Tranoupolis, pour toute le travail et les peines qu’il a assumé dans son dévouement filial à l’Église-mère.

    Nous citons perticulièrement l’appui diversifié à la fondation, au fonctionnement et au développement du Centre apporté par l’Archonte Grand Dikaiophylax de notre sainte Grande Église de Christ, Constantin Ghertsos, ainsi que celui de tous ceux qui, avec lui, ont jusqu’ici idèlement et méritoirement apporté leurs services au Conseil d’administration de Centre, c’est-à-dire le Grand Protopresbytre Georges Tsetsis, M. Georges Georgiou, Archonte Dépoutatos et M. Jean Constantinidis, Archonte Ostiarios.

     Nous avons ainsi souligné tout ce qui a déjà été accompli.

    Maintenant, à l’heure de la consécration de cette église et des bâtiments annexés, nous nous trouvons à mi-chemin entre le passé et l’avenir, et, contemplant l’avenir avec les yeux du présent, notre humble personne et les saints métropolites qui nous entourent, et tous nos chers frères concélébrants dans l’Esprit Saint, nous décrétons et établissons, patriarcalement et synodalement, que ce Centre Orthodoxe soit à jamais la propriété sous dépendance stavropégiaque de notre très saint Trône œcuménique, apostolique et patriarcal, et qu’il relève uniquement de son autorité et de sa juridiction, conformément à l’acte patriarcal fondateur de 7 juin 1966 ; que ce Centre ait pour but le service de toute notre sainte Église orthodoxe, catholique et apostolique et de toute chrétienté de la terre, afin de promouvoir l’unité chrétienne pour que le royaume du Seigneur s’établisse sur la terre ; que ce Centre devienne tout particulièrement une pépinière théologique et scientifique dans une perspective œcuménique, qui soit capable de former au degré d’études supérieures des cadres en provenance de toutes les Églises orthodoxes, de les rendre compétents pour faire face aux besoins de leurs églises, spécialisés dans la conduite de dialogues interorthodoxes et interchrétiennes impliquant une rencontre théologique entre l’Orient et l’Occident jusqu’au fond de la pensée et des réactions du peuple de Dieu tant oriental qu’occidental, et cela dans le but unique d’édifier les corps du Christ dans l’unité d’une seule foi et confession.

    En rendant public ce décret de notre très saint Trône œcuménique, nous exprimons le vœu que le Seigneur notre Dieu, par les prières de Sa très sainte Mère et du saint, glorieux et illustre Apôtre Paul, soutienne et affermisse dans les siècles ce Centre stavropégiaque pour la gloire de Son Nom.

En l’an de grâce 1975, le 19 octobre, XIVe Indiction.


+ Dimitrios, Archevêque de Constantinople, décrète.

+ Méliton de Chalcédoine.

+ Cyrille de Chaldée.

+ Chrysostome de Néo-Césarée.

+ Maxime de Laodicée.

+ Maxime de Sardes.

+ Jérôme de Phodopolis.

+ Photios d’Imbros et Ténédos.

+ Maxime de Stavroupolis.

+ Gabriel de Cologne.

+ Bartholomée de Philadelphie.